• Un grand moment de solitude.

     Mon fils et ma belle-fille vivent au Danemark et ont choisi d’adhérer à une association qui crée un lien direct entre des consommateurs et un agriculteur par un engagement. Cet engagement se concrétise par un contrat : le consommateur s'engage à acheter la production de l'agriculteur sur une période donnée (un trimestre, un semestre, un an…). L'agriculteur s'engage lui à produire des légumes diversifiés, bio, locaux, de saison et à venir les distribuer toutes les semaines.

    Ils ont changé récemment de contrat et sont fournis non seulement en légumes et fruits, mais aussi en viande et poissons.

    « Vous trouverez tout dans le réfrigérateur, nous avons reçu la livraison juste hier… Et vous verrez, il y a même des recettes », me dit ma belle-fille en me confiant les enfants pour le week-end…

    Parfait, me dis-je. Et lorsqu’il faut penser à préparer le repas, je vérifie le contenu des « paniers » : en fait une boite isotherme et des cageots de légumes et de fruits. Il y a même un sachet d’épices et du lait de coco… C’est parti pour une recette au curry….

    Et là, premier frisson : la recette figure bien dans le panier, bien protégée dans son enveloppe plastifiée, bien imprimée et illustrée, bien détaillée mais … rédigée en danois !

    Un grand moment de solitude.

    C’était prévisible, mais cela ne m’avait pas effleuré l’esprit….

    En Anglais, en Italien, pas de problème…. En allemand, j’aurai tenté … mais en danois, mon vocabulaire se limite à « merci » et savoir compter jusqu’à dix… et encore je me perds un peu entre six, sept et huit…

    Grand moment de solitude !

    Ne nous laissons pas envahir par le doute et attaquons le problème de front. Il doit bien y avoir un dictionnaire dans cet appartement. ET puis, il y Maxime, 9 ans, qui parle le danois couramment, appris sur le tas au « børnehave”(jardin d’enfants...Tiens un autre mot que je connais en danois) ou à l’école.

    Allez, au boulot ! Papier, crayon, dictionnaire et recette...

    Un grand moment de solitude.

    Je suis prête ... Premier mot : je l’ai oublié depuis ... mais nouveau problème : le mot n’est pas dans le dictionnaire... Il est un peu long...  Les danois fabriquent-ils des mots à rallonge comme les allemands ?  Est-ce un mot simple ou un mot composé ?...

    Cherchons l’autre moitié... Inconnue au bataillon.... Grrr ! Ne nous décourageons pas!

    Serait-ce un mot qui change de forme su singulier au pluriel ? Revenons à la première moitié :

    Deux traductions ” feuilles de blettes” ou” mouton”??? Me voilà bien avancée !

    Je rouvre la boite en polystirène expansé et je regarde le paquet de viande, bien emballé sous vide dans son sac transparent... Ce n’est visiblement pas du mouton.... Quant aux feuilles de blettes, il n’y en a pas dans le cageot de légumes... Par contre je découvre un sachet de feuilles très semblables à des épinards...

    Vaste abime de perplexité et grande solitude, toujours... Mais il me faut connaître ce qu’est la viande... pour le temps de cuisson...

    ”Maxime, s’il te plait ?...” (= Au secours, je vais craquer !!!!)

    Miracle, une étiquette sur la viande : ”-Qu’est-ce que du ”kalkun”?”

    Quand un enfant est parfaitement bilingue, il ne lui est pas facile de faire de la traduction simultanée... Il a du mal en attendant un mot dans une langue à trouver l’équivalent dans l’autre...

    ”C’est un peu comme du poulet , mais cela fait ”glouglouglou ” répond-il, en repliant ses mains sous les aiselles et remuant les bras dans une geste d’envol.... Ah ! de la .... ”Du dindon ” hurle Marius au secours de son frère et de sa grand-mère décontenancée....

    Là, je renonce !!!! Ce sera poisson et carottes !!! Non mais !!!!

    Le petit dernier arrive sur ses entrefaites, me regarde intensément avec ses grands bleus et me demande, d’une voix caressante  et charmeuse...” Mamie, moi, je voudras bien que tu fasses une quiche lorraine... Les tiennes, elles sont super bonnes et je t’aideras pour couper le jambon !!!”

    Trop mignon... Je ne le reprends même pas sur sa conjugaison du futur....

     

     

    « Un nouvel échange : 14 juillet ! (suite)SAL Casier Natalizio »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Cycylolo
    Dimanche 24 Juillet 2016 à 16:08
    Lol... J'ai bien rigolé en te lisant.. Mais je comprend ton moment de solitude. La quiche lorraine c tellement bon, pourquoi s'en priver..
    2
    Dimanche 24 Juillet 2016 à 16:41

    J'avoue avoir été un peu inquiète au vu du titre de ton article mais ensuite j'ai bien ri au fur et à mesure de ma lecture. Néanmoins je compatis car effectivement pas facile d'avoir des connaissances en Danois. On dit que la vérité sort de la bouche des enfants et le petit dernier a du se dire qu'il valait mieux rester dans les valeurs sûres. Bises.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Dimanche 24 Juillet 2016 à 20:01
    eh bien tu as un petit dernier qui me plait bien en faisant honneur à la France et en plus à ma région natale je crois que j'aurai été comme toi devant cette recette ma fille adhère à une AMAP c'est un peu la même chose que l'association de tes enfants, sauf que pour elle c'est un point de livraison fixe où tous les adhérents se rendent pour prendre leur panier
    4
    Mercredi 27 Juillet 2016 à 13:43

    hihihi ! tu m'a fait rire ! Bon, finalement, la quiche lorraine, c'est une valeur sure, même au Danemark !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :